Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passionné de sport, j'ai appris à nager pour participer à mon premier triathlon.

didierchampeau.over-blog.com

L'histoire du Triathlon

Histoire du Triathlon

La pratique des activités multi sportives en compétition remonte à l'Antiquité. Les Grecs ont introduit le pentathlon aux XVème Jeux d'Olympie.


On a vu ensuite apparaître au cours de l'Histoire des épreuves telles que des quadriathlons, des sexathlons et enfin le décathlon créé par l'Amateur Athletic Union en 1884. Cette dernière discipline entrera dans l'ère de l'olympisme avec le pentathlon moderne aux Jeux Olympiques de Saint-Louis (USA). Mais déjà en France apparaissent les premières épreuves ancêtres du triathlon moderne :

 

 

1902 :

Sur les bords de la Marne à Joinville-le-Pont débute une compétition appelée « Les Trois Sports » : canotage, cyclisme (12 km) et course à pied (4 km).

Le canoë sera ensuite remplacé par la traversée de la Marne à la nage. Les trois épreuves du triathlon sont enfin réunies.

1934 :

A La Rochelle, cette épreuve garde le même nom. Il s'agit de traverser le chenal à la nage (200 m), de parcourir 10 km en vélo, puis d'effectuer 600m de course à pied dans le stade André-Bardeau.

1941 :

A Poissy, cette épreuve devient la « Course des Débrouillards » (course à pied, vélo, course à pied, saut d'un mur et passage de rivière) , puis « Course des Touche-à-tout ». Cette pratique ne reste longtemps qu'une tradition banlieusarde sans ambition et traverse les guerre dans l'anonymat le plus total.

1970 :

Le triathlon a été inventé au début des années 1970 par le club d'athlétisme de San Diego, le San Diego Track Club, et constituait à l'origine une autre forme d'entraînement pour l'athlétisme. La première compétition du club comprenait une course de 10 km, de 8 km de vélo et de 500 mètres de natation.

1974 :

Le premier triathlon s'est tenu sur Fiesta Island en Californie, USA, ( 800m en natation, 8km en vélo et 8 km en course à pied), alors que le club d’athlétisme de l’Université de San Diego recherchait le moyen de raviver l’intérêt pour son programme d’entraînement et inventait du même coup « l’entraînement croisé ».

1977 :

C’est à une table de la brasserie Primo, quelque part dans le village polynésien d’Honolulu, que le Capitaine de vaisseau John Collins, vétéran de la Marine Américaine stationnant à Hawaii, lance un soir le défi de regrouper en une épreuve unique les trois compétitions les plus dures de l’archipel :

- Le Waïkiki Rough Water Swim 3,9 km en natation.

- L’Around Oahu Bike Race en cyclisme, d’une distance totale de 179 km

- Le Marathon d’Honolulu 42,195 km.

Pas de repos entre les épreuves, le vainqueur sera un homme d'acier. Il espère ainsi prendre sa revanche sur les cadets de la Marine, qui viennent de battre son équipe de vétérans dans une compétition de relais.

1982 :

Le 1er « IronMan » français a lieu à Nice. Initialement prévu à Monaco, la mort de la princesse Grace contraint le Prince de Monaco a renoncer à l'organisation de l'épreuve.

La ville de Nice se charge donc d'organiser l'épreuve le 20 Novembre.

Les reportages télévisuels montrent la dureté de l'épreuve. Antenne 2 va diffuser « Voyage au bout de la souffrance ». Après le réflexe « ils sont tous cinglé », certains disent « pourquoi pas moi ? ».

1983 :

Les premiers triathlons amateurs sont organisés à Hyères (Var) et à la Grande Motte (Hérault). Le mouvement est lancé, il va faire boule de neige.

1984 :

Les épreuves se multiplient. C'est la naissance du circuit français et le premier balbutiement de la fédération. 14 épreuves sont réunies dans le Challenge Antenne2, Sportus, le Coq Sportif, Wander et Jogging international. Une grande finale est organisée à la Grande Motte. Mais la météo se déchaîne et empêche la confrontation tant attendue.

Le lendemain même, organisateurs, triathlètes, dirigeants, médecins, commissaires et journalistes se réunissent pour poser les fondations de ce qui sera le CONADET (Comité National de Développement du Triathlon).

Le comité olympique français crée une super commission : le CCTF (Commission de coordination du triathlon français), mais le CONADET est mandaté pour gérer la discipline.

Le 21 Octobre c'est la 1ère assemblée générale du CONADET.

Entre-temps, plusieurs pays (Pays-Bas, Grande-Bretagne, Suède, Irlande RFA, Autriche, Tchécoslavaquie, Danemark et Belgique) se sont réunis pour former ce que l'on appellera l'ETU (European Triathlon Union).

1985 :

Le 2 Juin, Le ministère de la Jeunesse et des Sports ratifie la reconnaissance officielle de la discipline. Le CONADET organise sa 1ère assemblée générale officielle pour préparer la saison.

Près de 60 épreuves auront lieu cette année là.

1986 :

150 épreuves sont organisées.

Le triathlon est une affaire qui marche. Il s'ouvre au sport loisir avec une nouvelle formule : Le triathlon « promotion » ( 500m natation, 20km cyclisme, 5km course à pied ).

1987 :

Apparition du fameux guidon « Scott ».

Triathlète novateur, Scott Tinley est le premier à utiliser un « guidon de triathlon » sur son vélo dès 1986 à Hawaii. (Déjà en 1985, à Hawaii, sur son vélo « un Peugeot ! », il avait utilisé un cintre spécial qui finira par casser au bout des 180 km). Le grand public découvrira le prolongateur en 1988 lorsque Greg Lemond, qui en est équipé, gagne le Tour de France 8 secondes devant Laurent Fignon.

A la fin de l'année, la plupart des nations se réunissent pour mettre en place une fédération internationale ( l'ITA ).

Un 1er championnat du monde est prévu en 1988 à Darmstadt ( RFA ), mais le projet échoue. Au congrès international de Monte Catini ( ITA ), l'UIPMB ( Union des Fédérations de Biathlon et Pentathlon modernes ) propose à ce qui sera plus tard l'ITU ( International Triathlon Union ) d'entrer dans ses rangs, celle ci refuse et restera autonome.

1989 :

Les épreuves « sprint » ( 750m natation, 20km cyclisme, 5km course à pied ) sont créées. Réservées aux licenciés qui veulent rester sur une distance proche du "promotion" après l'adhésion à la fédération.

Le 31 mars 1989 : 35 nations planchent pour créer l'ITU et préparer le 1er championnat du monde à Avignon qui aura lieu le 6 août 1989.

Le triathlon veut désormais entrer aux Jeux Olympiques. Les distances officielles du triathlon sont fixées à 1500 mètres de natation, 40 km de cyclisme et 10 km de course à pied, inspirées de certaines disciplines figurant déjà au programme olympique.

Ces distances standards sont utilisées pour les éliminatoires de Coupe du monde de la ITU.

Le 28 octobre 1989 : Le comité olympique accorde au CONADET le statut de fédération. C'est la naissance de la FFTRI (Fédération Française de Triathlon).

1990 :

Le « drafting » (officiellement appelé "aspiration-abri" par la FFTRI), fait des apparitions de plus en plus insistantes lors des compétitions. Cette pratique fausse les résultats, surtout sur les courtes distances.

1994 :

Lors du Congrès du Comité International Olympique réuni à Paris, le triathlon se voyait attribuer le statut de sport du programme olympique et c'est à Sydney, en Australie, qu'il a fait ses débuts.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article